L’importance du mois de Dhul Ḥijjah.

La fin du mois de ramaḍān est malheureusement souvent ressentie comme un soupir. Celui de la fin de la période des adorations. Mais on oublie que les mois du Ḥajj commencent le premier shawwāl (Le jour de la īʻd-ul-fiṭr). Cela signifie qu’une personne peut mettre son iḥrām  le jour de la īʻd-ul-fitr et partir pour le Ḥajj qui commencera le 8 dhul ijjah.

Ce dernier mois du calendrier est marqué par quatre évènements:

1-      Le Ḥajj.

2-      La Uḍḥiyyah.

3-      L’importance des dix premiers jours.

4-      Le caractère sacré de ce mois.

1-Le Ḥajj, est le dernier pilier de l’Islam. C’est un voyage particulier car il s’agit d’un pèlerinage. C’est un voyage où tout musulman recherche le pardon de son créateur et fait l’intention d’améliorer sa spiritualité à son retour.

2-La Uḍḥiyyah (Le qurbāni ) nous fait revivre le sacrifice d’Ibrahīm (as) lorsqu’ Allāh lui demanda d’égorger son fils Ismāiʻl (as). Allāh nous dit clairement dans le Qur’ān, Surah Al Ḥajj, Verset 37.

لَنْ يَنَالَ اللَّهَ لُحُومُهَا وَلا دِمَاؤُهَا وَلَكِنْ يَنَالُهُ التَّقْوَى مِنْكُمْ

« Ni leurs chairs, Ni leurs sangs n’atteindront Allāh. Ce qui l’atteint c’est votre piété… »

Ce verset montre clairement que l’objectif recherché dans cette adoration est la piété.

Souvenez de ce point de jurisprudence, car il fait réfléchir sur notre intention.  « Pour une part de même valeur et pour une viande de même qualité, il est meilleur de sacrifier un animal d’une part que de prendre une part dans un animal à sept parts »  La demande ici est la piété… et  la sincérité…bien entendu.

3-Les dix premiers jours du mois de dhul idjjah sont des très importants et ses nuits le sont aussi. En effet, les adorations durant ces dix premiers jours sont plus récompensées. Dans un Ḥadīth, le Saint-Prophète (saw) a dit : « Il n’y a pas de meilleur moment pour adorer Allāh que pendant les dix premiers jours de dhul ijjah. Un jour de  jeûne est équivalent au jeûne d’une année. Et une nuit de iʻbādat est équivalent aux iʻbādat de la nuit de Layla-tul-Qadr ». (Tirmidhi – Ibn Mājah).

Allāh Taʻālā a juré (fait qassam) par les dix premières nuits de dhul idjjah dans la surah  Al Fajr. Cela montre combien ces nuits et ces jours sont importants. Mais il y a un grand nombre parmi nous qui ne font aucunement attention à cette période. Ce temps précieux qu’on laisse évaporer sans regret aujourd’hui sera certainement des sources de regret demain.

4-Le mois de dhul idjjah fait parti des mois sacrés qui sont : rajab, dhul qaʻdah, dhul idjjah et muḥarram. Ils sont aussi appelés Ashurul Ḥurum « Les mois interdits ». Ces mois sont aussi des périodes de trêve militaire. 

 

Laisser un commentaire